DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau rebondissement en Irak avec un recomptage des bulletins de vote à Bagdad

Vous lisez:

Nouveau rebondissement en Irak avec un recomptage des bulletins de vote à Bagdad

Taille du texte Aa Aa

C’est la commission électorale qui a pris cette décision après une demande du premier ministre chiite sortant.

Nouri Al-Maliki a contesté les résultats très serré des législatives du 7 mars dernier.

Il s’agit d’un décompte manuel.

Bagdad représente 68 des 325 sièges au parlement, où le parti du chef du gouvernement chiite s’est classé second, avec seulement deux sièges de retard sur le bloc laïc de son rival Iyad Allaoui.

Ce dernier lui même ancien premier ministre tente de former une coalition pour gouverner. Il dispose actuellement de 91 sièges contre 59 pour l’Etat de Droit de Maliki.

Les autres partis chiites de l’alliance nationale irakienne ont eux recueillis environ 70 sièges et les formations kurdes disposent collectivement de 58 députés.

Les négociations s’intensifient en dépit de ce nouveau décompte qui pourrait modifier la donne mais les clivages entre chiites, sunnites, laic et kurdes ont resurgi de manière inquiétante selon les analystes.