DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise progressive du trafic dans le ciel européen

Vous lisez:

Reprise progressive du trafic dans le ciel européen

Taille du texte Aa Aa

De plus en plus d’avions devraient pouvoir décoller ce mardi, même si le volcan islandais continue de projeter des cendres dans le ciel européen.

Après quasiment quatre jours de paralysie, la reprise du trafic se fait progressivement. On parle de 40% des vols assurés aujourd’hui, et peut-être plus de la moitié demain. Mais pour le retour à la normale, il faudra sans doute attendre au moins jusqu‘à jeudi.

En tout cas, les ministres des Transports ont décidé d’assouplir les restrictions de vols. “Les nouvelles mesures sur la qualité de l’air prennent effet ce mardi matin”, explique Siim Kallas, le commissaire européen chargé du dossier. “Progressivement, ajoute-t-il, les avions vont reprendre leurs rotations, ce qui est une bonne nouvelle pour les passagers bloqués et pour l’industrie aéronautique”. “Pour autant, conclut-il, il n’y aura compromis sur la sécurité”. Autrement dit, tout dépend de l‘évolution de l‘éruption volcanique. Or, à l’heure actuelle, difficile de faire des prévisions à moyen terme. En tout cas, la reprise du trafic diffère d’un pays à l’autre selon l’exposition au nuage de cendres.

Les compagnies aériennes et les pouvoirs publics s’activent, depuis ce lundi surtout, pour venir en aide aux centaines de milliers de passagers cloués au sol. Ainsi, ces tentes installées dans un gymnase à proximité de l’aéroport parisien de Roissy. Il s’agit-là d’une solution de secours pour de nombreux naufragés du ciel. “Nous avons passé les trois dernières nuits à l’aéroport puis on est venu ici. On n’a pas les moyens de payer 200 dollars pour une nuit d’hôtel. Plus la nourriture !”, raconte Jane, venue des Etats-Unis.

Selon le Conseil international des aéroports (ACI), plus de 6,5 millions de personnes ont été immobilisées ces derniers jours à travers le monde, en raison de la suspension du trafic aérien en Europe.

plus d’informations