DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Timide reprise des vol en Europe

Vous lisez:

Timide reprise des vol en Europe

Taille du texte Aa Aa

La galère ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir pour ces passagers du vol Tokyo-Rome.
Les aéroports européens ont repris du service de façon chaotique ce mardi. La prudence est de mise alors que le volcan islandais est toujours en éruption. Le nord de l’Europe reste recouvert par deux nuages de cendres et un troisième menace la Grande-Bretagne. Heathrow, l’aéroport le plus fréquenté d’Europe est ainsi resté fermé.

Selon Eurocontrol, l’agence européenne qui régit la navigation aérienne, environ 14 000 vols ont été assurés ce mardi, essentiellement dans le sud et le centre de l’Europe. C’est la moitié du trafic habituel.

En Allemagne, l’espace aérien est resté fermé à quelques exceptions près, au grand bonheur d’une passagère allemande, de retour au pays :

“nous venons de Johannesbourg, explique-t-elle. Nous étions coincés depuis samedi. C’est par pure coïncidence que nous avons appris hier qu’un avion décollerait dans la soirée. Donc nous sommes allés à l’aéroport, et pendant trois heures nous avons espéré et espéré encore que nous pourrions monter à bord, et dieu merci, ce fut le cas !”

“Nous avons attendu cinq jours à New-York, explique une autre passagère en transit, et maintenant nous attendons de rentrer en Norvège.”

La situation est plus difficile dans le nord de l’Europe où de nombreux vols restent annulés, en Suède notamment. Le cauchemar se poursuit également pour les passagers en transit en Pologne, dont l’espace aérien reste fermé.

Plus d’informations