DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise progressive du trafic aérien, le volcan se calme

Vous lisez:

Reprise progressive du trafic aérien, le volcan se calme

Taille du texte Aa Aa

Des passagers qui retrouvent peu à peu le sourire, un trafic aérien qui reprend progressivement son cours, et un volcan qui retrouve son calme… Après six jours de galère absolue, va-t-on vers un retour à la normale? Il semble, avec cette bonne nouvelle, une éruption volcanique qui aurait perdu 80 pourcent de son intensité depuis samedi. Et selon les métérologues, un changement de direction du vent qui devrait diriger le nuage vers l’Arctique.

Résultat ce matin, selon Eurocontrol, les trois quart du trafic aérien seraient assurés en Europe. Pour autant, la galère continue car il faudra plusieurs jours pour rapatrier tout le monde.

Cette femme est enfin arrivée : “En fait on était dans l’avion, raconte-t-elle, et on nous a dit qu’on allait aller sur Glasgow, puis sur Belfast, ou sur Manchester, tout dépendait de l’espace aérien qu’ils allaient trouver… Alors on est redescendu sur Belfast, on y est resté environ une heure et demi, avant de finalement repartir sur Manchester…”

A Paris, la totalité des vols long-courriers programmés aujourd’hui seront assurés. Les pays du nord de l’Europe, les premiers touchés, ont quasiment rouvert leur espace aérien.

Mais pour cette scandinave, c’est encore l’incertitude : “On rentre chez nous à Copenhague, et aussi à Stockholm. On venait de Nairobi, et l’on était sensé partir lundi,donc être chez nous lundi. Et là on ne sait pas si nous on va finalement décoller pour la Scandinavie ou non…”

Ce qui est sur déjà, c’est la lourdeur de la facture : les compagnies aériennes parlent d’une perte d’1,7 milliards de dollars. Alors que les conséquences globales pour l‘économie restent encore à chiffrer, l’excès de prudence des gouvernements est pointée du doigt.

plus d’informations