DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des milliers de voyageurs toujours bloqués dans des aéroports

Vous lisez:

Des milliers de voyageurs toujours bloqués dans des aéroports

Taille du texte Aa Aa

L’aéroport de Reykjavik en Islande, désespérément vide, jusqu‘à au moins demain matin. Même chose pour celui de Keflavik, à 50 kilomètres au sud de la capitale islandaise.

Tous deux ont été fermés pour la première fois ce vendredi matin, en raison des vents qui ont poussé le nuage de cendres dans ce secteur.

Nette amélioration en revanche pour le reste du trafic aérien européen, les 29 000 vols prévus ce vendredi devaient être assurés, selon Eurocontrol.

Des dizaines de milliers de voyageurs restent pourtant bloqués à l‘étranger, depuis l‘éruption du volcan le 14 avril dernier.

La France estime que plus de 20.000 de ses ressortissants seraient encore dans cette situation.

Au moins 5000 voyageurs belges subiraient le même calvaire.

Colère de ces Français immoblisés à l’aéroport de Saint-Denis de la Réunion depuis 10 jours…

“Ils nous ont bien dit, la priorité ce sont les vols réguliers, donc on peut rien faire pour vous, raconte cette femme. Si vous pouvez payer mille euros, alors, vous pourrez partir mais alors prenez une autre compagnie.”

“On est obligé de faire du forcing, de crier pour qu’il y est une communication qui vienne vers nous, s’indigne un autre voyageur.”

Une situation à laquelle font toujours face plus d’un millier de Français en provenance de métropole bloqués sur l‘île.

Le chef de la diplomatie française a débloqué une enveloppe d’urgence pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.