DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'épineux dossier de Bruxelles-Hal-Vilvorde a eu raison du gouvernement belge

Vous lisez:

L'épineux dossier de Bruxelles-Hal-Vilvorde a eu raison du gouvernement belge

Taille du texte Aa Aa

Ce jeudi les populistes flamands du Vlaams Belang ont défié le Parlement belge en entonnant leur hymne.

Signe de la profonde division entre les deux communautés, l’un des partis de la coalition au pouvoir a jeté l‘éponge. Les libéraux flamands de l’Open VLD d’Alexender De Croo laissent derrière eux un gouvernement belge minoritaire. Du coup le Premier ministre, Yves Leterme, a choisi de présenter la démission de son cabinet. Démission que le roi Albert II n’a pas encore accepté. Le monarque préfère se donner le temps de la réflexion.

La situation est d’autant plus délicate que la Belgique doit prendre la présidence tournante de l’Union européenne le 1er juillet prochain. Et dans le cas où des législatives devraient être organisées de façon anticipées, le scrutin n’aurait pas lieu avent le mois de juin. Bruxelles risquerait fort de se retrouver à la tête de l’Union sans même disposer de gouvernement.