DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nick Clegg s'impose lors du second débat pour les législatives britanniques

Vous lisez:

Nick Clegg s'impose lors du second débat pour les législatives britanniques

Taille du texte Aa Aa

Nick Clegg s’est imposé lors du second débat tv pour les législatives britanniques. Selon l’un des sondages parus ce jeudi, le leader des libéraux-démocrates britannique a une nouvelle fois conquis 33% des téléspectateurs lors de sa prestation à Bristol, sur le plateau de Skynews. Dans un échange concernant la politique extérieure, Clegg a critiqué l’engagement du conservateur David Cameron au sein du PPE, le parti de droite européen.

“Je pense que les gens sont lassés de l’hypocrisie. Les politiciens britanniques disent ici, à Bristol, qu’ils les défendront au sein de l’Europe, que nous ne perdrons pas de pouvoir et qu’ils se battront pour nos intérêts. Puis ils vont à Bruxelles et font exactement le contraire. Je veux m’assurer que l’on dise la même chose à Bristol au sujet de vouloir être en Europe, mais pas dirigé par l’Europe ; Vouloir un marché unique qui soit bon pour nous, mais ne pas aller à Bruxelles pour dire autre chose” s’insurge David Brown.

“Comment diable cela pourrait aider qui que ce soit à Bristol ou ailleurs dans le pays ? A ce sujet, David Cameron, se joindre à l’Union européenne avec un équipe d’antisémites, de gens qui nient le réchauffement climatique, et d’homophobes, cela n’aide pas la Grande-Bretagne. Bien sûr qu’il faut changer l’Union européenne mais vous, changez de club ! Ne vous contentez pas de rester dans un coin pour vous plaindre”, lui rétorque Nick Clegg.

Gordon Brown les interrompt alors pour conclure : “Vous savez qui me rappellent ces deux-là ? Mes deux jeunes fils qui se battent à l’heure du bain”.

Un trait d’humour qui ne sauvera pas le chef du gouvernement. Le leader du Labour a certes resserré l‘écart qui le séparait de son rival conservateur, mais il n’imaginait sans doute pas avoir à affronter des libéraux-démocrates aussi populaires.

Réponse des urnes le 6 mai prochain.