DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pédophilie: une plainte contre un prêtre américain met aussi en cause le pape

Vous lisez:

Pédophilie: une plainte contre un prêtre américain met aussi en cause le pape

Taille du texte Aa Aa

Le Vatican, le pape lui-même, peuvent-ils être poursuivis par la justice américaine ? La Cour suprême des Etats-Unis doit le dire. Elle a en mains une plainte, déposée notamment contre le souverain pontife par une victime d’un prêtre américain accusé de pédophilie. Ce prêtre, Lawrence Murphy, est soupçonné d’avoir abusé sexuellement de plus de 200 jeunes garçons dans une institution catholique du Wisconsin. L’avocat de la victime qui porte plainte a déjà rendu publics des documents qui indiquent que Benoît XVI était au courant de ces faits dès 1996 lorsqu’il était cardinal.

Cette culture du secret a longtemps pesé sur l’Eglise catholique. Le chef du service de communication du Vatican a donné son point de vue sur la question à Paolo Valenti d’Euronews:
“Le gros problème du secret vient d’une époque où il y avait aussi une culture de la discrétion dans beaucoup d’autres domaines, explique Mgr Lombardi, pas seulement au sein de l’Eglise catholique mais dans la société en général. Néanmoins, la grande responsabilité de l’Eglise n’est absolument plus excusable aujourd’hui. Cela demande un travail radical et profond de transparence”. Le pape semble vouloir faire accélérer le renoncement de ceux qui ont commis ou couvert des actes de pédophilie. Ce vendredi, il a accepté la démission de l‘évêque de Bruges, en Belgique. Roger Vangheluwe a reconnu sa faute. Il avoue avoir abusé d’un jeune garçon de son entourage il y a plusieurs années. Jeudi, Benoît XVI avait déjà accepté le renoncement d’un quatrième évêque irlandais. Le gouvernement allemand, lui, dit avoir une responsabilité vis-à-vis des victimes d’affaires de pédophilie dans les établissements scolaires, notamment religieux. Il organise à Berlin une table ronde sur la lutte contre les abus sexuels sur mineurs.