DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visions du Réel sacre des documentaires engagés

Vous lisez:

Visions du Réel sacre des documentaires engagés

Visions du Réel sacre des documentaires engagés
Taille du texte Aa Aa

Le rideau tombe sur les Visions du Réel. Le 16ème festival du documentaire de Nyon en Suisse, incontournable en Europe, s’achève sur un palmarès coup de poing. La contestation domine parmi les lauréats des plus hautes récompenses.

Michael Madsen décroche le Grand Prix pour “Into Eternity” : une enquête sur le problème de l‘élimination des déchets radioactifs.
Entre science-fiction et réalité, le film interroge sur le monde : il nous emmène à Onkalo en Finlande, dans ce qui pourrait devenir la plus importante poubelle de l’histoire. Des déchets nucléaires doivent y rester 100.000 ans.

L’un des co-gagnants du second prix nous plonge dans deux unités de l’hôpital psychiatrique Sainte Anne à Paris. L‘état des lieux est implacable : manque de moyens, afflux permanent de patients et méthodes de soins qui semblent d’un autre âge.

Second prix ex-aequo : “Something about Georgia”.
La réalisatrice Nino Kirtadze est partie dans son pays natal pour tourner un documentaire sur son développement et elle s’est retrouvée au coeur de l’invasion russe en Ossétie du Sud.

Moment émouvant dans ce festival : l’ovation du public pour Jean Perret et son épouse Gabriela Bussmann. Le directeur de l‘évènement s’en va : il est nommé à la tête du Département cinéma de la Haute école d’art et de design de Genève, sera remplacé dans quelques mois par l’Italien Luciano Barisone, actuel directeur du Festival du documentaire dei Popoli à Florence.

Plus de cinema