DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Didier Reynders, un Belge francophone pour jouer les médiateurs

Vous lisez:

Didier Reynders, un Belge francophone pour jouer les médiateurs

Taille du texte Aa Aa

Le ministre belge des Finances a désormais pour mission de renouer les liens entre les partis néerlandophones et francophones. Didier Reynders a été choisi par le roi Albert II qui cherche avant tout à éviter le chaos politique, menaçant depuis plusieurs années en Belgique. Didier Reynders a l’avantage d‘être le président d’un parti francophone pivot, le Mouvement réformateur, qui a une influence sur les francophones les plus durs. Il s’agit de retrouver un terrain d’entente avec les Flamands sur un district bilingue de Bruxelles.
 
Mais la jeunesse belge semble résignée.“C’est un très grand bordel, la vie politique belge, dit un étudiant. Cela ne m’inspire rien du tout”.  
“Je pense que c’est plus un problème lié aux hommes politiques, renchérit une jeune fille. Ils alimentent vraiment ce débat pour ne pas se poser d’autres problèmes plutôt socio-économiques, genre la crise”. Cette énième crise politique en Belgique intervient effectivement durant une mauvaise passe économique. Le déficit du produit intérieur brut pourrait atteindre les 4,8% cette année, selon les prévisions.