DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : nouveau rebondissement dans la polémique sur le voile intégral

Vous lisez:

France : nouveau rebondissement dans la polémique sur le voile intégral

Taille du texte Aa Aa

Le port du voile intégral n’en finit plus d’alimenter la polémique en France.
Tout a démarré avec cette femme qui conteste le fait d’avoir été verbalisée au volant vêtue d’un niqab pour “circulation dans des conditions non aisées”. Le policier avait estimé que son champ de vision était réduit.

Mais, l’affaire a rebondi avec les accusations portées contre son mari présumé. Le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux soupçonne cet homme de polygamie notamment. Une situation qui serait difficile à prouver.

D’après Rabah Hached, avocat spécialisé dans le droit des étrangers, “la législation en vigueur parle de polygamie quand on a plus d’une femme: s’il a plusieurs concubines, il n’est pas polygame,” affirme-t-il.

L’homme né à Alger aurait quatre épouses. D’après le ministère, il pourrait être déchu de sa nationalité française acquise par mariage pour polygamie et fraude aux aides sociales.
De plus, il n’y aurait aucune trace de cette union.
La première adjointe de la mairie de Rezé où aurait été célébré le mariage, Danièle Daunis-Feraut, dit “être allée vérifier s’il a été marié par la commune de Rezé” et elle indique “ne pas voir trouvé trace de son mariage.”

La polémique tourne désormais à l’affrontement politique : la gauche accuse le gouvernement de droite d’instrumentaliser l’affaire alors que le président français s’est prononcé pour une loi d’interdiction totale du voile intégral en France.