DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : visite de l'émissaire George Mitchell

Vous lisez:

Proche-Orient : visite de l'émissaire George Mitchell

Taille du texte Aa Aa

Un président américain déterminé qui veut du concret dans le dossier du Proche-Orient. C’est un des messages qu’a transmis George Mitchell en visite dans la région. L‘émissaire américain, qui essaie de relancer le processus de paix israélo-palestinien, a d’abord rencontré hier les dirigeants israéliens. Il a évoqué la création d’un état palestinien.

“Nous avons besoin d’un état palestinien pour des raisons morales, parce que nous ne voulons pas gouverner une autre nation, a reconnu de son côté le président israélien Shimon Peres. Mais aussi pour des raisons pragmatiques : nous ne voulons pas voir ce conflit dévorer notre futur.”
A Ramallah, en Cisjordanie, George Mitchell a rencontré dans la soirée le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Leurs discussions ont été qualifiées de positives. L’objectif de la visite de l‘émissaire est d’amener les deux camps à un dialogue indirect.
“Les Etats-Unis se sont engagés pour qu’il y ait une paix juste, durable, complète au Proche-Orient. Ce qui inclut un règlement du conflit israélo-palestinien`qui aboutit à deux états, Israël et la Palestine”, a déclaré Mitchell.

La construction de logements juifs dans les colonies est un obstacle à la reprise du dialogue.
Le sujet crée des tensions. Les relations entre Washington et Tel-Aviv ont subi un coup de froid après le feu vert israélien en mars à la construction de nouveaux logements juifs à Jérusalem-Est.