DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La droite hongroise confirme son triomphe aux législatives et obtient la majorité des deux tiers au parlement

Vous lisez:

La droite hongroise confirme son triomphe aux législatives et obtient la majorité des deux tiers au parlement

Taille du texte Aa Aa

Après huit ans d’opposition, le Fidesz de l’ex-premier ministre Viktor Orban revient au pouvoir.

Le parti de centre-droit va disposer de 263 sièges sur les 386 du parlement soit cinq de plus que la majorité des deux tiers, un seuil décisif pour faire adopter certaines lois et pouvoir modifier la constitution.

L’ancien chef du gouvernement de 1998 à 2002 a été acclamé par ses partisans hier soir à Budapest. Il a salué “une révolution dans les bureaux de vote et affirmé que les Hongrois avaient instauré le système de l’entente nationale mettant fin à une ère où le peuple avait plongé dans la pauvreté et le désespoir”.

Dans le nouveau parlement, les socialistes n’auront plus que 59 députés. Un revers cuisant pour ce parti au pouvoir depuis 2002 et dont la direction a démissionné en bloc dès hier.

L’extrême-droite du Jobbik les talonne avec 47 sièges. Une véritable percée pour ce parti anti-européen et xénophobe qui devient la troisième force politique du pays.

Fort de sa très large majorité, le Fidesz va simplifier le système de gouvernement local et modifier la loi permettant d’acquérir la double nationalité pour les 3 millions de hongrois de souche vivant dans les pays voisins.

Sa marge de manoeuvre économique s’annonce en revanche très faible alors que le déficit budgétaire de la Hongrie est surveillé de très près par Bruxelles et le FMI.