DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle autrichienne : victoire de Fischer, succès de l'abstention

Vous lisez:

Présidentielle autrichienne : victoire de Fischer, succès de l'abstention

Taille du texte Aa Aa

En Autriche, la victoire d’Heinz Fischer à l‘élection présidentielle ne souffre d’aucune contestation. Le candidat social-démocrate a été réélu avec près de 80% des suffrages. Mais le chiffre qui retient l’attention, c’est celui de l’abstention : moins d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes ce dimanche.

Certains mettent en avant le peu d’intérêt de cette élection, le poste de président étant essentiellement honorifique. Mais surtout, la faible mobilisation s’explique par le fait que Fischer était assuré de gagner face à la candidate d’extrême-droite. C’est ce pense précisément Bernhard, habitant de Vienne : “Fischer n’avait pas de réel adversaire, dit-il, donc, quelque part, on s’attendait à un tel score”.

Près de 80% des suffrages pour Fischer. La candidate de l’extrême-droite, Barbara Rosenkranz, a recueilli, elle, environ 15% des voix. C’est deux fois moins que ce qu’elle espérait. “Elle paie là son attitude durant la campagne”, explique Albert, autre habitant de Vienne. Il ajoute que “même si elle avait mis de l’eau dans son vin, elle apparaissait toujours comme très conservatrice”.

Il y a quelques semaines, Barbara Rosenkranz avait dit qu’elle remettrait en question une loi sur le négationnisme, au nom de la liberté d’expression. Un dérapage condamné alors par de nombreux Autrichiens.