DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : les taux d'emprunts deviennent prohibitifs

Vous lisez:

Grèce : les taux d'emprunts deviennent prohibitifs

Taille du texte Aa Aa

Le 19 mai prochain, la Grèce devra honorer une dette de 9 milliards d’euros. Les atermoiements des membres de la zone euros devant l’aide financière promise à Athènes ont rendu les taux d’emprunt prohibitifs sur les obligations grecques : celles que le gouvernement Papandreou aura besoin de vendre sur le marché obligataire dans trois semaines pour restructurer sa dette sous peine d‘être en défaut de paiement. Donc l’aide promise devient tout à fait urgente.
“Il est essentiel que le programme économique actuellement négocié par la Commission européenne, la BCE, le FMI et le gouvernement grec, a affirmé mardi le vice-président de la BCE Lucas Papademos, comporte des mesures fiscales et des réformes structurelles importantes qui combattent
les causes profondes du déséquilibre fiscal de la Grèce et de sa faiblesse structurelle”.
Mardi, le taux de rendement des obligations grecques à 10 ans dépassait les 9,5% et leur cours était plus faible que les obligations argentines et vénézuéliennes de même maturité.
Autre conséquence des atermoiements des partenaires de la zone euro : l’euro est toujours faible mardi mais les européens ne s’en plaindront pas.
“Un euro plus faible c’est bon pour nos exportations en dehors de la zone euro, affirme Klaus Wübbenhorst, analyste monétaire. A la limite, on peut voir que le problème de la Grèce peut être géré sans impact sur la volonté des consommateurs à dépenser leur argent”.
La Grèce a promis lundi de nouvelles mesures pour assainir ses finances en contrepartie de l’aide de européenne et celle du FMI, alors que la Banque de Grèce prévoit une nouvelle contraction de 2% du Produit intérieur brut cette année.