DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique en crise, mais cette fois il y a urgence

Vous lisez:

La Belgique en crise, mais cette fois il y a urgence

Taille du texte Aa Aa

Le parti du Premier ministre belge sortant Yves Leterme, le Parti chrétien-démocrate flamand, se prononce pour des élections législatives anticipées, probablement en juin.
 
Depuis sa première prestation de serment en mars 2008, c’est tout de même la troisième fois qu’Yves Leterme présente la démission de son gouvernement.
 
Cette fois, c’est sur la question des droits électoraux des francophones vivant dans la périphérie flamande de Bruxelles que la coalition gouvernementale belge a explosé.
 
Si cette question n’est pas tranchée rapidement, l’organisation de législatives anticipées risque de poser de nouveaux problèmes.
 
Il y a urgence, car il vaudrait mieux que la Belgique ait un nouveau gouvernement quand Bruxelles prendra la présidence tournante de l’Union européenne en juillet.
 
En cas de nouveau vote, les opinions risquent encore de se radicaliser, à l’image des députés flamands qui de plus en plus veulent quitter la Belgique.