DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dirigeant de Goldman Sachs se défend d'avoir trompé ses investisseurs

Vous lisez:

Le dirigeant de Goldman Sachs se défend d'avoir trompé ses investisseurs

Taille du texte Aa Aa

LLoyd Blankfein répondait ce mardi aux questions d’une commission sénatoriale américaine très remontée. La banque est accusée par la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la bourse américaine, de fraude au civil. Les dirigeants auraient vendu des produits dérivés de prêts hypotécaires qu’ils savaient condamnés.

“Nous n’avons rien fait contre le marché immobilier et n’avons certainement pas parié contre nos clients. Nous préférons croire que nous avons évalué nos risques comme nos actionnaires et nos régulateurs l’attendait”, rétorque le patron de Goldman Sachs LLoyd Blankfein.

L’affaire secoue le monde financier et pourrait bien s’en ressentir sur d’autres établissements, comme l’explique cette Elizabeth Nowicki, professeur de droit à l’université de Boston.

“Les auditions du jour sont préjudiciables pour d’autres banques. Ce n’est qu’une question de temps, selon moi, avant que des plaignants et la SEC commencent à s’attaquer à des transactions sophistiquées qui ont eu lieu au moment même où Goldman Sachs vendait ses gros produits dérivés”.

Quelles que soient les attaques subies par Goldman Sachs, l’action du groupe a tenu bon pendant l’audition, terminant en légère hausse de 0,7% ce mardi. Reste à savoir combien de temps Wall street pourra garder cette stabilité alors que le scandale ne semble faire que commencer.