DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les archives du massacre de Katyn déclassifiées

Vous lisez:

Les archives du massacre de Katyn déclassifiées

Taille du texte Aa Aa

Le 10 avril dernier, la cérémonie de commémoration du massacre de Katyn en Russie, après l’accident d’avion dramatique qui a frappé la tête de l’Etat polonais, a signé un net rapprochement entre Varsovie et Moscou.

Pour aller plus loin dans ce dégel entre les deux pays, le président russe Dmitri Medvedev a décidé de rendre public les archives secrètes relatives à ce massacre lors duquel en 1940, 22.000 citoyens polonais ont été assassinés par la police soviétique.

Ces documents, accessibles jusqu‘à présent uniquement aux chercheurs, ont été mis en ligne sur le site web des archives nationales russes.

“L’un de ces documents est une lettre du chef de la police recommandant à Joseph Staline d‘éliminer les prisonniers de guerre polonais… La signature de Staline est précédée de la mention “en faveur.”

Pendant des décennies, l’Union soviétique a accusé les Nazis d’avoir commis ces assassinats. L’ONG russe Memorial se félicite de la publication de ces documents :

“Dans notre pays beaucoup de gens croient encore que ce sont les nazis, et pas les Russes, qui ont commis les crimes de Katyn. La publication de ces documents sur un site national signifie qu’ils ont été authentifiés par l‘état et qu’il n’y a en aucun cas des falsifications”.

Ce n’est qu’en avril 1990 que le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev a reconnu la responsabilité de son pays dans ces assassinats d’officiers polonais.

La hache de guerre sur ce dossier semble aujourd’hui en tous cas en passe d‘être enfin enterrée.