DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après la Grèce et le Portugal, l'Espagne voit la note de sa dette dégradée

Vous lisez:

Après la Grèce et le Portugal, l'Espagne voit la note de sa dette dégradée

Taille du texte Aa Aa

Face à l’annonce de la dégradation de sa dette par Standard and Poor’s, Madrid garde le profil haut et rappelle que plusieurs mesures d’austérité ont été prises pour ramener le déficit public à 3% dès 2013, contre plus de 11% actuellement.

“Il est important de tout dire dans des termes précis. Il y a deux agences qui nous donnent la meilleure note et une troisième qui nous a dégradé d’un point. Mais cette même agence dit également que nous avons une dette excellente”, précise Elena Salgado, la ministre espagnole des Finances.

Dans un pays où plus de 20% de la population active est au chômage, difficile de rentrer dans les clous du pacte européen de stabilité, comme l’explique Sam Stovall, de Standard and Poor’s.

“L’Espagne inquiète plus les investisseurs parce que le pays représente huit et demi % du PIB européen. Le Portugal n’en représente qu’un et demi %. Donc, en voyant les problèmes de l’Espagne, je pense que la crise passe de la seconde à la première ligue”.

Quelle que soit la ligue dans laquelle est supposée jouer le Portugal, le Premier ministre a décidé de prendre les choses en main. A la tête d’un gouvernement socialiste minoritaire, José Socrates s’allie au leader du parti social-démocrate pour réformer l‘économie.