DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Découverte macabre dans les profondeurs du lac de Zurich

Vous lisez:

Découverte macabre dans les profondeurs du lac de Zurich

Taille du texte Aa Aa

Des plongeurs suisses, partis à la recherche d’un pare-soleil de bateau tombé à l’eau, ont mis à jour une douzaine d’urnes funéraires.

La police, qui a ouvert une enquête, en a elle trouvé une vingtaine d’autres et estime qu’il y en a certainement bien plus.

Si les autorités ne dévoilent aucune piste, pour l’heure, une ancienne employée de Dignitas soupçonne le patron de cette clinique controversée d‘être à l’origine de l’incident. Ludwig Minelli est le fondateur de cet établissement qui pratique le suicide assisté.

“Il m’a toujours dit que ça se dissoudrait dans l’eau, qu’il y avait des urnes faites de tonnes d’argile. La raison pour laquelle il faisait cela était financière : cela coûte très cher d’envoyer ces urnes dans un pays étranger. Il voulait économiser de l’argent”, explique Soraya Wernli.

Dignitas dément ces informations. L’enquête se poursuit. Les Zurichois sont pour le moins choqués de voir ce qui se trouve dans ce lac où ils se baignent parfois et qui leur sert de réserve d’eau.

Dispersé ici des cendres, sans autorisation, pourrait vous coûter 30.000 euros d’amande.