DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'appel à l'aide des "chemises rouges" en Thaïlande.

Vous lisez:

L'appel à l'aide des "chemises rouges" en Thaïlande.

Taille du texte Aa Aa

Après près de 6 semaines de siège dans la capitale, les opposants au gouvernement tentent désormais de rallier l’Union européenne à leur cause, et d’obtenir l’envoi d‘émissaires sur place.

“Les chemises rouges souhaitent que des observateurs de l’Union Européenne soient envoyés, pour éviter que la contestation ne soit dispersée par le gouvernement, a déclaré Cherdchai Tunsuepsiri, porte-parole du mouvement.”

Une déclaration qui intervient au lendemain de nouveaux affrontements dans les rues de Bangkok. Une vingtaine de personnes ont été blessées mercredi en marge d’un défilé des rouges, sur une autoroute située à 30 kilomètres de la ville. Les manifestants qui tentaient de démanteler un barrage ont essuyé en retour des tirs de balles en plastique.

Dans la confusion, un soldat a trouvé la mort, tué apparemment par un tir ami.

Quant aux chemises jaunes, ces royalistes favorables au gouvernement, ils menaçaient il y a encore quelques jours de régler directement le problème dans les rues, faute d’intervention rapide de l’armée.

Leur mobilisation semble pourtant s‘être bien apaisée depuis.