DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington fait pression sur l'UE pour qu'elle sauve la Grèce

Vous lisez:

Washington fait pression sur l'UE pour qu'elle sauve la Grèce

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama s’inquiète pour Athènes et craint une expansion mondiale de la crise. Une bonne nouvelle pour le Premier ministre grec. Ce mercredi à Athènes, George Papandreou a estimé que l’aide conjointe du FMI et de la zone euro permettrait de réformer son pays de façon constructive.

“Nous ne pouvons pas laisser un petit feu, petit parce que la Grèce ne représente que 2 ou 3 % du PIB de l’Union européenne, perdre tout contrôle. Ce serait dangereux pour la Grèce, et nous en voyons déjà les effets désastreux. Mais ce serait aussi catastrophique pour l’Union européenne et le monde”, souligne le chef du gouvernement grec.

La plupart des Etats membres de la zone euro et le FMI acceptent d’aider la Grèce, mais l’Allemagne se montre toujours réticente. Après un appel de Barack Obama, Angela Merkel se montrera-t-elle plus conciliante ?

“Nous espérons que les accords se concrétiseront dans les prochains jours. L’Allemagne se basera là-dessus. Il s’agit de la stabilité de la zone euro avant tout nous. Ne fuirons pas nos responsabilités”, explique la chancelière allemande.

Secoué par la crise grecque, l’euro a atteint ce mercredi son niveau le plus bas face au dollars en un an. Les marchés craignent de voir la crise s‘étendre à de nouveaux pays.