DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Niveau record pour le chômage en Espagne

Vous lisez:

Niveau record pour le chômage en Espagne

Taille du texte Aa Aa

D’un trimestre sur l’autre le chômage en Espagne a fortement augmenté : passant de 18,8% au dernier trimestre 2009 à 20,05% de la population active pour les trois premiers mois de l’année. Ce chiffre de l’institut de la statistique est supérieur aux prévisions des économistes qui attendaient un taux de chômage de 19,6%. Il y avait plus de 4 millions 610.000 chômeurs en Espagne à la fin du mois de mars.

“Ce que je fais en ce moment, affirme un chômeur, c’est que je prend tout ce qui vient. J’ai une petite fille et il faut que je travaille. Je ne peux pas rien faire. Nous sommes des immigrés explique cet autre. On reçoit des indemnisations chômage, mais si ça continue comme ça on va être obligés de s’en aller”.

Avec 20,05%, le taux de chômage espagnol, tributaire d’une activité économique qui est en contraction depuis sept trimestres consécutifs, est le plus élevé de la zone euro. “Nous voyons de très hauts taux de chômage, autour de 20 et peut-être certains trimestres 21%, affirme Estefania Ponte Garcia, analyste chez BNP Paribas. Mais pour nous, ce qui aura l’impact le plus fort ce sont les destructions d’emplois. Leur rythme sera plus lent qu’avant mais il y aura encore des destructions d’emplois. Et ça ça va fortement handicaper la consommation privée”.
Le gouvernement espagnol prévoit un chômage moyen de 19%.

L’Espagne est l’un des rares pays de la zone euro à ne pas encore être sorti de la récession et la situation tendue du marché du travail complique à son tour le retour à la croissance. L‘équation ne sera pas simple à résoudre.