DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire aux Etats-Unis : "c'est pire que Katrina"

Vous lisez:

Marée noire aux Etats-Unis : "c'est pire que Katrina"

Taille du texte Aa Aa

Opérations de nettoyage, appel aux volontaires, mise à l’arrêt de plateformes pétrolières : la mobilisation se poursuit dans le sud des Etats-Unis pour faire face à la marée noire. Elle s’annonce catastrophique. Quatre états au total ont décrété l‘état d’urgence : La Louisiane, qui est déjà touché, la Floride, l’Alabama et le Mississipi.

800 000 litres de pétrole s‘échappent chaque jour du puits exploité par la plateforme qui a sombré le 22 avril dans le Golfe du Mexique. Les autorités ont annoncé ce samedi la fermeture de deux autres plateformes et l‘évacuation de l’une d’elles pour des raisons de sécurité.

“C’est pire que Katrina. C’est pire, déplore un résident de la paroisse de Saint-Bernard en Louisiane. On ne peut pas réparer les dégâts. Cela prendrait des années et des années. Il a fallu deux ans pour reconstruire après le passage de Katrina ici.”

Pas question pour Barack Obama de faire comme son prédécesseur qui avait été fustigé pour la lenteur de sa réaction après Katrina. La Maison blanche a indiqué que le président des Etats-unis se rendrait sur place ce dimanche.

Le New York Times estime cependant que son administration a été rapide pour critiquer le géant pétrolier BP, responsable de la marée noire, mais qu’elle aurait pu agir plus vite.