DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : un 1er mai historique à Istanbul

Vous lisez:

Turquie : un 1er mai historique à Istanbul

Taille du texte Aa Aa

C’est une première depuis un peu plus de trente ans à Istanbul. Les Turcs ont pu converger ce samedi en masse vers la place Taksim pour fêter le 1er mai. Ils étaient plus de 200 000, selon certains médias.
Ce rassemblement, sous très haute surveillance a été organisé à l’appel des syndicats, des partis politiques et d’organisations non-gouvernementales. Et il a surtout été autorisé par Ankara qui maintenait une interdiction après les évènements de mai 77.

“Je suis un vétéran du 1er mai 1977 et je suis de retour 33 ans après”, pouvait-on lire sur la pancarte d’un manifestant.
Le 1er mai 1977, sur cette place, des inconnus, des militants présumés d’extrême-droite, avaient ouvert le feu sur la foule. 37 personnes avaient perdu la vie.

Un incident a montré que tout n‘était pas permis ce samedi. Un leader syndical qui tentait de prendre la parole a été pris à partie et des responsables l’ont écarté.

L’interdiction qui prévalait les années précédentes avait été contestée par les syndicats et des affrontements avec la police avaient fait des blessés en 2008 et 2009.

D’ailleurs, l’année dernière les autorités avaient fait un geste en déclarant le 1er mai jour férié et en autorisant une partie d’un cortège syndical à pénétrer sur la place.