DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hommage controversé de Benoit 16 au Saint-Suaire de Turin


Italie

Hommage controversé de Benoit 16 au Saint-Suaire de Turin

L‘étoffe, supposée avoir servi à recouvrir le corps du Christ au moment de sa mise en tombeau, est-elle authentique ?

Le Vatican, propriétaire du linceul depuis 1983, ne semble pas en douter, à l’image du Pape.
“Dans le saint suaire nous voyons, comme dans un miroir, nos souffrances dans les souffrances du Christ”, a déclaré le Saint-Père.

De nombreux scientifiques crient pourtant à la mystification, en se référant à la datation au carbone 14, autorisée par l‘église en 1988. Une expertise qui a confirmé que le Suaire datait du XIVe siècle, autrement dit des siècles après le décès supposé du Christ.

Pas de quoi démotiver les dizaines de milliers de fidèles présents ce dimanche sur la place San Carlo pour assister à la messe du Pape.

L’objet qui suscite toujours l’admiration est exposé pour la première fois au public depuis 10 ans. Il devrait attirer plus de deux millions de visiteurs d’ici au 23 mai.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le golfe du Mexique envahi par l'or noir