DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La zone euro et le FMI accordent 110 milliards d'euros à la Grèce

Vous lisez:

La zone euro et le FMI accordent 110 milliards d'euros à la Grèce

Taille du texte Aa Aa

C’est du jamais vu. La Grèce surendettée va bénéficier d’un plan de sauvetage de 110 milliards d’euros sur trois ans pour tenter de sauver son économie. Les ministres des finances de la zone euro ont donné leur feu vert à ce programme à Bruxelles, hier, en présence du président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet. Car la BCE et le Fonds monétaire international participeront à hauteur de 30 milliards à cette aide financière.

“ Nous considérons que ce programme est absolument indispensable, a estimé Jean-Claude Trichet, qu’il relève les défis les plus cruciaux de manière sûre et nous considérons qu’il aidera à restaurer la confiance et à sauvegarder la stabilité financière dans la zone euro.”

Un plan de sauvetage en contrepartie d’une cure d’austérité sans précédente pour la Grèce.
“ Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il s’agit de mesures extrêmement difficiles, a reconnu le ministre grec des finances. Et il n’y a aucun doute sur le fait qu’il y aura des manifestations, que cela fera mal. Mais au-delà de tout ça, si vous regardez les sondages et si vous observez finement ce qui se passe dans mon pays, vous vous apercevrez qu’il y a une conscience très nette de la nécessité d’un changement.”

Les années à venir s’annoncent difficiles pour les Grecs. Pour diminuer ses dépenses, Athènes compte notamment geler les salaires des fonctionnaires et le montant des pensions pour les retraités. Des mesures confirmées par le Premier ministre Georges Papandréou lors de la réunion de son gouvernement hier.

Un fonds de 10 milliards d’euros est par ailleurs destiné à venir en aide au système bancaire si le besoin s’en fait sentir.