DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

BP accepte de payer les dommages causés par la marée noire aux Etats-Unis

Vous lisez:

BP accepte de payer les dommages causés par la marée noire aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Quelques 800.000 litres de pétrole s‘échappent encore quotidiennement de la plateforme qui a sombré à la fin du mois dernier. Le groupe britannique était l’exploitant du site et affirme vouloir prendre ses responsabilités.

“C’est le dernier dispositif de sécurité sur la foreuse qui a lâché”, explique Tony Hayward. “Il y a plusieurs barrières de protection mises en place avant d’en arriver là. Ce n’est pas conçu pour être infaillible. Ce type d’accident est sans précédent dans l’histoire de notre industrie”.

Des explications qui n’ont guère d’importance pour le porte-parole de la Maison Blanche. Washington utilise un langage guerrier pour rappeler à BP ses obligations.

“Nous ferons ce que nous devons”, explique le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs. “Nous allons rester la botte appuyée sur la gorge de BP pour s’assurer que le groupe fait le nécessaire pendant que nous faisons tout ce qui est humainement possible pour gérer cet incident”.

Ken Salazar, secrétaire aux Affaires intérieures, sera le premier à témoigner jeudi devant l’une des commissions chargée d‘évaluer les responsabilité et les indemnités de cette marée noire.

Selon les experts, la facture totale de la catastrophe pourrait dépasser les 14 milliards de dollars.