DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des dizaines de milliers de Grecs dénoncent une "mise sous tutelle" de leur pays

Vous lisez:

Des dizaines de milliers de Grecs dénoncent une "mise sous tutelle" de leur pays

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines de milliers de Grecs s‘étaient donnés rendez-vous ce mercredi dans les rues des grandes villes, pour dénoncer le plan d’austérité voulu par le gouvernement. A Athènes, ils étaient près de 25 000, selon les organisateurs.

Fonctionnaires, salariés du secteur privé, mais aussi étudiants et retraités, ils ont défilé dans un même cortège. “Les mesures du gouvernement sont inacceptables et contre-productives, commente ce manifestant. Il faudra rembourser le double ou le triple du montant du prêt initial. Et en plus, avec ce prêt, on a le sentiment d‘être mis sous tutelle”.

Pour faire face à la crise budgétaire, le gouvernement va bénéficier d’un prêt consenti par le Fond monétaire international (FMI) et par l’Union européenne.

Cette intervention des bailleurs de fond fait l’objet de nombreuses critiques. “Tout le monde sait que l’Union européenne a tergiversé avant de se décider, explique John Monk, de la Confédération européenne des syndicats. Et à présent, on est dans une situation critique. Et il n’y a pas que la Grèce qui est concernée. Toute l’Europe est concernée”.

Les mesures d’austérité prévues par le gouvernement consistent notamment en une hausse de la TVA ainsi qu’une baisse des pensions de retraite et des salaires. Inacceptable, estiment les syndicats qui affirment que ces mesures drastiques remettent en cause “un siècle d’acquis sociaux”.