DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les manifestations dégénèrent en Grèce : trois morts

Vous lisez:

Les manifestations dégénèrent en Grèce : trois morts

Taille du texte Aa Aa

La crise budgétaire grecque prend une tournure tragique : trois personnes ont péri dans l’incendie d’une banque à Athènes, un incendie déclenché par des coktails molotov.

Des jeunes ont lancé les engins explosifs contre l’immeuble qui abrite une banque. Une vingtaine de personnes se trouvaient à l’intérieur, et trois n’ont donc pas eu le temps de sortir.
La police dit avoir interpellé plusieurs individus suspectés d‘être à l’origine de l’incendie mortel.

La capitale grecque a été le théâtre d’affrontements durant une partie de la journée entre forces de l’ordre et manifestants. Ces derniers étaient rassemblées pour dénoncer le plan d’austérité prévu par le gouvernement. Au départ, le rassemblement était pacifique et les choses ont dégénéré en fin de matinée, avec des accrochages dans plusieurs quartiers du centre-ville.

Des clashs ont éclaté notamment devant le parlement. Les forces anti-émeute ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Les heurts se sont produits au moment même où la commission des Affaires économiques se penchait sur le plan d’austérité prévu par le gouvernement. Une minute de silence a été observée par les parlementaires, en hommage aux trois personnes tuées.

La police a été placée en état d’alerte générale.

D’autres violences se sont également produites dans la ville de Salonique. Des manifestants ont lancé des pierres contre des magasins et des agences bancaires. La police a fait usage de gaz lacrymogènes.