DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

sdsdsdsdksldk

Vous lisez:

sdsdsdsdksldk

Taille du texte Aa Aa

L’ancêtre de tous les parlements, mais l’an dernier, la vénérable maison s’est trouvée dans la tourmente, touchée par le scandale des frais des députés.

cassettes vidéos, écrans plasma, la liste des accomodements pris est longue, parfois étonnante… elle a éclaboussé la classe politique britannique, accusée de puiser abondamment dans les fonds publics. Le speaker Mikael martin a démissionné, les députés incriminés ont du rembourser.

C’est le conseil que ces quatre députés auraient sans doute préféré suivre. Niant avoir mal agi, ils sont néanmoins poursuivis par la justice

La journaliste Heather Brooke s’est battue pendant des années pour sortir l’affaire.
Ses révélations dans la presse l’an dernier ont provoqué un électrochoc.

“Ce qui était différent cette fois ci : ce n‘était pas seulement un ou plusieurs hommes politiques dans un parti qui étaient concernés, c‘était un nombre important d’hommes politiques dans les trois partis. Et c‘était des abus très graves de la part de députés qui déclaraient en frais des emprunts qui n’existaient pas, ou qui jouaient sur leur logement pour ne pas payer d’impot. Il y avait des choses tres droles, frappantes, aussi comme un abri à canards, une douve à nettoyer, il y avait des frais de kit kats ou autre confiseries, c‘était un grand mélange de futile et de sérieux… “