DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition géorgienne dénonce toujours un "état policier"

Vous lisez:

L'opposition géorgienne dénonce toujours un "état policier"

Taille du texte Aa Aa

Manifestation de l’opposition géorgienne ce jeudi à Tbilissi… Elle a eu lieu à l’occasion de la journée de la police, un évènement destiné à montrer le soutien du président aux forces de sécurité.

Rapidement les choses ont dégénéré, avec des manifestants qui se sont mis à lancer des pierres aux policiers. Juste derrière le cordon de police, le ministère géorgien de l’Intérieur, où avait lieu la cérémonie officielle en présence du président Saakashvili.

Au moins cinq manifestants ont été blessés, dont deux grièvement, selon les leaders de l’opposition.

Alors que des élections municipales auront lieu le 30 mai, en Géorgie, les tensions ont augmenté depuis un an. L’opposition accuse toujours le président de dérive autoritaires. De plus en plus ils dénoncent un “état policier”.