DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : le grand retour des Tories

Vous lisez:

Grande-Bretagne : le grand retour des Tories

Taille du texte Aa Aa

David Cameron peut avoir le sourire car, sauf coup de théatre, c’est lui le nouveau Premier ministre britannique. Son parti des conservateurs est devenu la nuit dernière la première force politique au parlement, mais sans majorité absolue, et il va devoir former une coalition.

C’est vers les Libéraux Démocrates qu’il s’est tourné :
“Je veux faire une offre ouverte et totale aux Libéraux-démocrates. Je veux que nous travaillions ensemble pour régler les gros problèmes urgents de notre pays : la dette, nos problèmes sociaux et notre système politique défaillant”.

mais avant toute négociation, le chef des Tories rappelle ses exigences :

“Je veux affirmer clairement que je ne crois pas qu’un gouvernement doive donner plus de pouvoir à l’Union européenne”.

David Cameron ne veut pas de l’adoption de l’euro alors que Nick Clegg en a fait, lui, un objectif à long terme.

Mais il y a plus urgent pour le leader des Lib-Dems :

“Je vais continuer à me battre non seulement pour plus de justice dans la société britannique, non seulement pour plus de responsabilité dans la mise au point des politiques économiques, mais aussi pour les réformes profondes dont nous avons besoin pour notre système politique”.

Un système politique qui, de fait, a conduit aujourd’hui à un parlement sans majorité absolue… Les Travaillistes du Premier ministre sortant arrivent en deuxième position : eux aussi pourraient bien être tentés de s’allier avec les Libéraux-Démocrates.