DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Stopper la fuite de pétrole, un défi pour BP

Vous lisez:

Stopper la fuite de pétrole, un défi pour BP

Taille du texte Aa Aa

Même si les dispersants chimiques cachent sa noirceur, le pétrole continue de s‘écouler abondamment dans le golfe du Mexique.
Pour stopper l’hémorragie au plus vite, la compagnie pétrolière britannique BP, jugée responsable de la fuite, doit relever un défi ce week-end. Ses ingénieurs procédent à la mise en place d’un énorme dôme de confinement qui vise à boucher le puits. Il doit être positionné très minutieusement sous l’eau à l’aide de robots contrôlés à distance.

Mais l’opération, qui va durer au moins jusqu‘à lundi, est à très haut risque. Si elle échoue, la fuite peut s’amplifier. “Ce n’est pas la solution définitive pour stopper la fuite, il faudrait ensuite cimenter pour tout boucher, explique une responsable des gardes-côtes américains. Il faut aussi être prudent car c’est la première fois que ce type d’opération est réalisée à une telle profondeur”. La nappe de pétrole a commencé à souiller une plage de l‘île de Freemason, dans l’archipel des Chandeleur, au large de la Louisiane. Elle pourrait progresser dans le delta du Mississippi ce week-end, car la météo prévoit un renforcement des vents.