DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zone euro : le plan de sauvetage systématique

Vous lisez:

Zone euro : le plan de sauvetage systématique

Taille du texte Aa Aa

Préserver la zone euro des turbulances créées par les spéculateurs, c’est bien l’objectif des chefs d’Etats européens à l’issue du sommet exceptionnel de Bruxelles. Ils ont décidé de mettre en place “un mécanisme de stabilisation” à l‘échelle communautaire, autrement dit un fonds de soutien aux économies en difficulté. Les ministres des Finances de l’Union ont jusqu‘à demain soir pour en finaliser les modalités, avant l’ouverture des bourses lundi matin.

“Nous considérons que c’est toute la zone euro qui est attaquée” a déclaré Jean-Claude Juncker, le président de l’Eurogroupe. “Et nous devons élaborer une réponse cohérente de la zone euro et de toute l’Union européenne contre ces attaques qui ne sont pas justifiées”.

Car l’Espagne, le Portugal ou encore l’Italie sont sous l‘épée de Damoclès des agences de notation. La crise grecque devrait donc servir de point de départ à la mise en place d’un processus de sauvetage systématique.

“Le besoin de protéger la zone euro dépasse les problèmes de la Grèce”, a estimé le Premier ministre grec. “C’est pour cela que les décisions que nous avons prises démontrent notre détermination commune à travailler ensemble, et en faisant cela, nous protégeons la stabilité de notre monnaie commune en Europe, et la stabilité de l’Europe elle-même”.

Les seize membres de la zone euro se sont également engagés à limiter les dépenses publiques et à renforcer le pacte de stabilité. George Papandreou repart, lui, à Athènes avec l’assurance de recevoir d’ici le 19 mai la première tranche des 110 milliards d’euros, nécessaires pour éponger la dette de la Grèce.