DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Echec avoué à demi-mots par BP pour stopper la fuite de pétrole

Vous lisez:

Echec avoué à demi-mots par BP pour stopper la fuite de pétrole

Taille du texte Aa Aa

C’est un “coup d‘épée dans l’eau” qu’a donné le géant pétrolier britannique BP, et c’est donc un coup dur pour les Américains qui vivent près du golfe du Mexique. La tentative pour stopper l’hémorragie de pétrole en posant un couvercle sur la fuite a échoué. A peine le dôme de confinement installé, BP a dû le retirer. Un important volume d’hydrate sous forme de cristaux était en train de se former à l’intérieur du couvercle à cause de la pression. BP est embarrassé: “Je ne voudrais pas encore parler d‘échec. Ce que nous avons essayé de faire n’a pas marché, a déclaré le directeur d’exploitation. Cela va nous prendre probablement deux jours pour chercher des solutions au problème”.

La pose d’un couvercle était considérée comme la meilleure solution pour récupérer une grosse partie du pétrole qui s‘échappe de l’endroit où la plateforme a coulé le 22 avril dernier au large de la Louisiane. Les centaines de km de barrages flottants ne suffiront pas à arrêter la marée noire. Sur une plage de l’Alabama, quelques petites traces de pétrole ont été découvertes avec effroi par les baigneurs.