DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : instabilité nationale après un revers régional

Vous lisez:

Allemagne : instabilité nationale après un revers régional

Taille du texte Aa Aa

La Rhénanie du Nord-Westphalie échappe à la CDU. Les chrétiens-démocrates, au pouvoir en Allemagne, ont perdu leur majorité dans le Land le plus peuplé du pays. De quoi susciter l’euphorie dans le camp social-démocrate : “c’est une belle journée” a déclaré la candidate du SPD.

Pourtant l’opposition n’a pas gagné ces élections régionales. Selon les sondages de sorties des urnes, le SPD ferait jeu égal avec la CDU avec un peu plus 34% des voix. Mais la percée des Verts, autour de 12%, lui permet d’envisager de former une coalition.

Visiblement les électeurs ont sanctionné la CDU d’Angela Merkel, contestant le vote de l’aide financière à la Grèce. Un revers régional qui prive la CDU et les libéraux du FDP de majorité au niveau national, au Bundesrat, la chambre haute du parlement fédéral.

“C’est une soirée électorale au goût amer” a déclaré Jürgen Rüttgers, “nous avions mené cette campagne avec la conviction d’avoir fait du bon travail ces cinq dernières années pour les habitants de Rhénanie du Nord-Westphalie”.

S’ils sont confirmés, ces résultats vont donc compliquer la tâche d’Angela Merkel. Pour faire passer ses réformes, la chancelière devra donc nouer des alliances ponctuelles au Bundesrat avec le SPD.