DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GB : poursuite des négociations entre "tories" et "Lib Dems"

Vous lisez:

GB : poursuite des négociations entre "tories" et "Lib Dems"

Taille du texte Aa Aa

En Grande-Bretagne, ce lundi est un nouvelle journée de négociations entre les conservateurs et les libéraux démocrates pour tenter de former une coalition gouvernementale. Le temps presse, les acteurs économiques n’apprécient pas forcément cette période d’incertitude.

Et pourtant, quatre jours après les élections, aucune solution ne se dessine nettement : les “tories” de David Cameron sont en position de force, mais ils ont besoin d’un allié, car la perspective d’un gouvernement minoritaire semble très risquée.

A en croire Jeremy Batstone Carr, politologue, une coalition avec les conservateurs et les libéraux-démocrates, “si elle voyait le jour”, permettrait d’avoir une majorité suffisante au parlement pour faire passer les mesures qui, dit-il, “seront impopulaires”. Il ajoute qu’un “gouvernement minoritaire aurait beaucoup de mal à faire adopter de telles mesures impopulaires”. “Et dans ce cas, conclut-il, cela susciterait très vite un vote de défiance”.

Après un long week-end de discussions, directes et indirectes, il existe toujours des désaccords entre David Cameron et Nick Clegg. Parmi les points d’achoppement, la réforme du système électoral, voulue par les centristes, mais pas forcément par les conservateurs.

Les travaillistes, eux, sont en embuscade, disposés à tendre la main aux libéraux-démocrates en cas d‘échec des négociations avec les conservateurs. Le leader des travaillistes, Gordon Brown, lui, occupe toujours le 10 Downing street, manifestement décidé à rester encore un peu au poste de Premier ministre.