DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les attaques se multiplient contre les écoles pour filles en Afghanistan

Vous lisez:

Les attaques se multiplient contre les écoles pour filles en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Aller à l‘école reste dangereux pour les jeunes filles en Afghanistan. Deux attaques au gaz contre des établissements scolaires ont eu lieu mardi dans la ville de Kunduz, au nord du pays, et à Kaboul. Trente écolières de Kunduz ont dû être hospitalisées, six l’ont été dans la capitale afghane. Le gaz utilisé est toxique mais aucun décès n’a été signalé.

“Trois de mes camarades se sont évanouies, témoigne une victime. L’institutrice nous a dit de sortir de la classe puis je me suis évanouie à mon tour”. “L‘éducation, c’est obligatoire pour les musulmans, les hommes et les femmes, affirme le père d’une des jeunes filles. Même si nous devions tous mourir, le dernier de nos enfants devrait continuer à étudier”. Trois attaques similaires au gaz contre des écoles pour filles ont eu lieu ces dernières semaines en Afghanistan. Les talibans sont soupçonnés par les autorités d’en être les organisateurs. Lorsque ces fondamentalistes étaient au pouvoir à Kaboul, de 1996 à 2001, ils interdisaient toute forme d‘éducation pour les filles. C’est encore le cas dans les zones rurales qu’ils contrôlent.