DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Catastrophe aérienne en Libye : un seul survivant

Vous lisez:

Catastrophe aérienne en Libye : un seul survivant

Taille du texte Aa Aa

Du vol Johannesbourg-Tripoli, il ne reste plus que quelques fauteuils déchirés et des morceaux de carlingue calcinés. L’airbus A330-200 de la compagnie libyenne Al Afriqiyah s’est écrasé en phase d’atterrissage à un mètre de la piste.

103 des 104 personnes qui se trouvaient à bord ont été tuées. Le survivant est un garçon néerlandais de huit ans. Il a été hôspitalisé dans la capitale libyenne, à une vingtaine de kilomètres du site du crash, mais ses jours ne sont pas en danger.

Créée en 2001, la compagnie Al Afriqiah déssert plusieurs grandes villes africaines et européennes. Sa flotte est uniquement composée d’Airbus. L’A330-200 qui s’est écrasé ce matin était en service depuis moins d’un an. Il est du même type que le Rio-Paris d’Air France disparu dans l’Atlantique en juin 2009.

Selon des témoins, le Johannesbourg-Tripoli a pris feu juste avant l’atterrissage puis a explosé et s’est totalement désintégré. Les débris s‘étendent sur des centaines de mètres. Les services de secours sont toujours sur place pour tenter de retrouver les restes des victimes dont on sait que 22 étaient libyennes.