DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le miraculé du vol Johannesburg-Tripoli

Vous lisez:

Le miraculé du vol Johannesburg-Tripoli

Taille du texte Aa Aa

Alité, sous oxygène, mais en vie : il est le miraculé du vol Johannesburg-Tripoli.

Le garçon néerlandais de 8 ans voyageait avec ses parents ainsi qu’une soeur ou un frère de 11 ans.

La fédération néerlandaise du tourisme a fait savoir que son rapatriement était en cours de préparation.

A l’hôpital Sabia de Tripoli, le personnel soignant est confiant.

“C’est la seule victime du crash qui nous a été envoyée, confirme un médecin. Il a plusieurs fractures, ses jambes sont cassées a plusieurs endroits. Mais son état de santé est stable, sa vie n’est pas en danger.”

Aux Pays-Bas, le premier ministre Jan Peter Balkenende a convoqué la presse en urgence ce matin pour annoncer que plusieurs dizaines de néerlandais avaient péri dans la catastrophe. Une cellule de crise a été mise en place au ministère des affaires étrangères à La Haye pour y accueillir les proches des disparus.

En tout 62 néerlandais se trouvaient à bord du vol d’Al Afriqhia. Leurs destinations finales étaient Bruxelles en Belgique et Düsseldorf, en Allemagne.