DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine au chevet des familles de victimes de l'accident minier de Sibérie

Vous lisez:

Poutine au chevet des familles de victimes de l'accident minier de Sibérie

Taille du texte Aa Aa

La province de Kemerovo est en deuil. 52 ouvriers et sauveteurs ont perdu la vie dans les deux explosions de méthane qui ont ébranlé Raspadskaïa dans la nuit de samedi à dimanche dernier. 38 personnes sont toujours portées disparues, et de l’aveu même des autorités il y a peu de chance de les retrouver en vie.

Vladimir Poutine s’est rendu sur place ce mardi. Le chef du gouvernement russe a promis qu’une enquête des plus scrupuleuses serait menée pour déterminer les causes de l’accident.

Cette catastrophe est la plus grave qu’ait connue une mine russe en trois ans. Ici, près de 400 personnes travaillaient dans plus de 400 kilomètres de tunnels, soit un réseau plus important que celui du métro de Moscou.

Parmi les rescapés, 84 ouvriers ont été blessés. Certains estiment que les sauveteurs ont trop tardé à pomper de l’air dans les galeries pour permettre aux disparus de survivre.