DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Austérité : l'Etat portugais passe à la vitesse supérieure

Vous lisez:

Austérité : l'Etat portugais passe à la vitesse supérieure

Taille du texte Aa Aa

Jose Socrates, le premier ministre portugais et le leader de l’opposition, le social-démocrate Pedro Passos Coelho se sont mis d’accord sur de nouvelles mesures d’austérité pour réduire le déficit budgétaire de l’Etat portugais. On citera le relèvement de la TVA de 20 à 21%, l’augmentation jusqu‘à 1,5% de l’impôt sur le revenu et l’imposition de 2,5% supplémentaires des profits des grandes entreprises et des banques.
“Qu’est-ce qu’on peut faire avec ces impôts, affirme une habitante de Lisbonne ? Si c’est pour sortir le pays de la situation actuelle, je suis d’accord.
L’argent…Il y a de l’argent mais entre les mains de 20 ou 30 personnes. C’est ça le problème”, affirme un autre habitant de la capitale portugaise.
Le gouvernement a réaffirmé son objectif de réduire de 9,4% actuellement à 7,3% le déficit budgétaire portugais fin 2010 et à 4,6% fin 2011. Les précédents objectifs de réduction du déficit étaient moins ambitieux.