DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes : "Il n'y a pas de polémique avec l'Italie" affirme Thierry Frémaux

Vous lisez:

Cannes : "Il n'y a pas de polémique avec l'Italie" affirme Thierry Frémaux

Taille du texte Aa Aa

A Cannes, Wolfgang Spindler, euronews reporter : “Et voici le Grand manitou du Festival de Cannes, le directeur général, Thierry Frémaux… Thierry, 11 jours de marathon, c’est un marathon de fous, comment on tient debout ?”

Thierry Frémaux : Ah! d’abord c’est du plaisir, alors c’est plus facile de tenir le coup, de tenir le le choc, lorsque l’on accueil comme ça des metteurs en scène, des Films, des Festivaliers, du monde entier et on sent tellement fortement le privilège qu’on a, d‘être ici, dans cette ville sous ce soleil avec des bon films que finalement les 12 jours passent très très vite.”

Le Festival de Cannes n‘évite pas quelque polémique cette année. Ainsi le ministre italien de la Culture a décidé de boycotter la Croisette pour protester contre la projection en sélection officielle mais hors-compétition du documentaire “Draquila”.

Thierry Frémaux : “Il n’y a pas de polémique avec l’Italie, Cannes à sélectionné deux films italiens, l’un des films italien n’a pas plu à un ministre de la culture , qui ne l’a pas vu d’ailleurs , il a simplement vu un extrait et il c’est plaint publiquement mais pas auprès de nous. Nous sommes libre de programmer les films comme on les entend.”

“Draquila” est un documentaire sur l’après séisme à L’Aquila d’avril 2009. Sabina Guzzanti, spécialiste de la satire politique, dénonce la mainmise d’hommes proches du pouvoir sur les projets de reconstruction de la film. “Draquila” sera diffusé ce jeudi en projection spéciale.