DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Comme l'Espagne, le Portugal accélère sa cure de rigueur

Vous lisez:

Comme l'Espagne, le Portugal accélère sa cure de rigueur

Taille du texte Aa Aa

Après l’Espagne, c’est au tour du Portugal d’annoncer des mesures d’austérité supplémentaires afin d’accélérer la réduction du déficit public. Le gouvernement a notamment décidé d’augmenter plusieurs impôts.

Le Premier ministre socialiste José Socrates a dû se mettre d’accord avec le chef de file du principal parti d’opposition, Pedro Passos Coelho.
Parmi les mesures retenues, le relèvement d’un point de la TVA, une hausse de la fiscalité sur les bénéfices des grandes entreprises et des banques et la création d’un impôt extraordinaire sur les salaires.

Le Portugal, tout comme l’Espagne, est la cible d’une vague de défiance sur les marchés financiers qui complique sa capacité à refinancer sa dette publique. Hier, devant le Parlement le Premier ministre espagnol avait détaillé son nouveau plan de rigueur. Il comprenait notamment une baisse des salaires des fonctionnaires, un gel des retraites et la suppression d’une prime à la naissance.