DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'arrestation de Mladic toujours attendue

Vous lisez:

L'arrestation de Mladic toujours attendue

Taille du texte Aa Aa

La liste des crimes retenus contre lui sera un peu moins longue. Mais pour juger Ratko Mladic, encore faut-il le retrouver. Des 15 chefs d’accusation précédents, le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie en a retenu 11 dans son nouvel acte d’inculpation : les principaux, à commencer par le massacre de Srebrenica et le bombardement de Sarajevo. Asseoir sur le banc des accusés l’ancien chef militaires des Serbes de Bosnie, c’est l’idée fixe de Serge Brammertz. Le procureur du TPI a passé deux jours en Serbie avant de rédiger son prochain rapport sur la coopération du pays avec le Tribunal.

“Je voudrais conclure en disant que l’arrestation des deux fugitifs est vraiment la priorité absolue de notre tribunal. Comme nous ne cessons de le répéter, il ne peut y avoir d’alternative à ces arrestations”, a-t-il insisté. L’autre fugitif est Goran Hadzic, un ancien responsable des Serbes de Croatie. Leur capture permettrait à Brammertz de rendre une évaluation positive. Et c’est précisément ce feu vert qu’attend l’Union européenne pour accélérer son rapprochement avec la Serbie.