DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le crash de Tripoli ne laisse qu'un survivant âgé de 8 ans

Vous lisez:

Le crash de Tripoli ne laisse qu'un survivant âgé de 8 ans

Taille du texte Aa Aa

C’est un petit miraculé qui reprend lentement des forces dans un hôpital de Tripoli. Ce Néerlandais âgé de huit ans est le seul survivant du crash qui a fait 103 morts mercredi matin.

L’appareil, qui avait quitté la capitale sud-africaine Johannesbourg la veille au soir, s’est entièrement disloqué au moment de l’atterrissage à l’aéroport de la capitale libyenne.

“Les deux boîtes noires ont été retrouvées. Un comité d’experts, présidé par le chef de l’autorité de l’aviation civile, a été mis en place pour enquêter sur les causes de l’accident. Des représentants d’Airbus, le constructeur de l’appareil, ont également été appelés”, explique le ministre libyen des Transports Mohamed Zidane.

Les milliers de débris de l’Airbus A330-200 sont éparpillés sur une vaste zone, à 500 mètres environ du bout de la piste d’atterrissage. L’avion, affrété par Afriqiyah Airways, transportait en majorité des Néerlandais. La compagnie a promis de prendre en charge l’acheminement des familles de victimes.

Les autorités ont écarté la thèse terroriste. Des témoins précisent que les conditions météorologiques étaient bonnes. C’est maintenant à l’enquête de déterminer les causes de l’accident le plus meurtrier qu’ai connu la Libye depuis près de 20 ans.