DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les opérations de secours suspendues dans la mine russe de Raspadskaïa

Vous lisez:

Les opérations de secours suspendues dans la mine russe de Raspadskaïa

Taille du texte Aa Aa

Le risque d’explosion est trop important. Les opérations de secours ont dû être interrompues dans la mine de Raspadskaïa, quelque 3.000 kilomètres à l’Est de Moscou, en Sibérie.

Le bilan du double coup de grisou qui s’est produit samedi dernier est passé à 66 morts après que six nouveaux corps ont pu être remontés à la surface.

24 mineurs sont toujours portés disparus. Deux facteurs ont poussé les autorités à suspendre les secours: la concentration de gaz – du méthane – dépasse en plusieurs endroits la norme de 7%. Deuxième élément, plusieurs incendies se sont déclarés au fond de la mine.

Mercredi, le gouverneur de la région de Kemerovo a estimé que les dégâts provoqués par cette tragédie dépasseraient les 130 millions d’euros. Et il faudra peut-être plusieurs années pour tout reconstruire.