DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Optimisme modéré des Britanniques à Bruxelles

Vous lisez:

Optimisme modéré des Britanniques à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Dans les pubs anglais de Bruxelles, le nouveau gouvernement de coalition domine les conversations. Ici, on imagine mal David Cameron jouer l’opposition frontale avec l’Europe, mais on se souvient de ses promesses de campagne, notamment celle de rapatrier à Londres certains pouvoirs.

“Franchement, sur le court terme, je ne pense pas que le Royaume-Uni deviendra plus pro-européen qu’il ne l’est. Et ce malgré les libéraux-démocrates”, clame un client.

“En tant que Britannique, je suis personnellement contre l’idée d’adopter l’euro, parce que c’est toujours bon d’avoir une monnaie distincte. Mais j’espère que le Royaume-Uni coopèrera plus étroitement avec l’Union européenne dans les domaines de la défense et des affaires étrangères”, explique un autre.

Optimisme relatif et pragmatisme sont de mise parmi les fonctionnaires européens. D’autant que les défis qui attendent le Royaume-Uni sont communs à toute l’Europe, en particulier sur la reprise économique et la lutte contre les déficits.