DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La suspension du juge Garzón soulève de vives réactions

Vous lisez:

La suspension du juge Garzón soulève de vives réactions

Taille du texte Aa Aa

Acclamations et applaudissements en faveur du juge Garzón à sa sortie de l’audience nationale.

Difficile pourtant de faire oublier l’affront subi quelques minutes plus tôt par le célèbre juge, suspendu de ses fonctions par l’organe de tutelle de la magistrature espagnole, en attendant son procès pour abus de pouvoir.

Deux organisations d’extrême droite l’accusent d’avoir tenté d’enquêter sur les crimes du franquisme en 2008, violant ainsi une loi d’amnistie.

La vice-présidente du gouvernement socialiste, María Teresa Fernández de la Vega, préfère relativiser.

“Le gouvernement respecte, comme il en a l’habitude, les décisions du Conseil Général du Pouvoir Judiciaire. Et il insiste de la même façon sur la nécessité de respecter la présomption d’innocence du juge, car la procédure est loin d‘être terminée.”

Cette décision pourrait aussi compromettre sa demande de mise en disponibilité en tant que consultant, pour une durée de 7 mois, auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.

Après des années passées à traquer les criminels de la planète, Garzón pourrait donc à son tour se retrouver sur la touche.